A voir

Sur ce site

Infos cyclones
Annuaire de liens
Piége à spams
Grand Raid 2010
Chikungunya

Avertissement

Les informations présentes sur ce site sont fournies en l'état, sans garantie d'aucune sorte, et ne vous confèrent aucun droit. Vous assumez tous les risques liés à leurs utilisations.
Reproduction interdite sans l'autorisation expresse de l'auteur (hormis une brève citation en précisant la source).

Blog Océan Indien

Barijaona
Andrew (en)
to be continued ...

A savoir

Moteur de recherche interne
Changer l'apparence de ce site
Syndication de contenu
LSZ Agregateur
Plan du site (sitemap)
FAQ LSZ Blog
Me contacter

A propos

Qu'est-ce que ce weblog ?

Un flux d'octets en provenance de la France australe, organisés chronologiquement en une collection d'observations, de réflexions, de liens en rapport avec mes centres d'intêrets. (About)

Saint Pierre, La Réunion GeoURL

Contacter l'auteur

Toutes les remarques, commentaires, critiques, suggestions seront trés appréciés.

Disclaimer

Les imprudents qui envisageraient de s'intéresser au code HTML de ce site sont invités à lire préalablement cette mise en garde.

Archives

Juin 2017
<< | < | > | >>

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30  

Selection

Fil RSS XML

Le bouton rouge ci-dessus est un lien vers un fil RSS. Si vous ignorez de quoi il s'agit, lisez cette explication
Vous lisez "Eruption nocturne du Piton de la Fournaise ", un article publié le 13/08/2004 à 16:01 sur LSZ Blog

Vendredi 13 Août 2004

Eruption nocturne du Piton de la Fournaise - LSZ

éruption du Piton de la Fournaise

Depuis plusieurs jours, la sismicité enregistrée par l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise ne cessait d’augmenter, témoignant d'une probable éruption à bréve échéance.
Hier soir à 2 heures 40, le Piton de la Fournaise est entré en éruption à l'intérieur du cratére Dolomieu. Les coulées de lave se dirigent vers l'est et sont visibles depuis Piton Sainte-Rose.
L'éruption provoque la présence d'un halo rougeoyant au dessus du volcan, actuellement visible en direct sur la webcam du piton de La Fournaise.

Les images de l'éruption du 12-13 août 2004

Maj du 24/08/2004: Poursuite de l'éruption, la mer en vue

L'éruption débutée le 13/08/2004 progresse lentement mais sûrement. Elle a atteint la Route Nationale 2 dans la matinée du 22/08/2004, la traversant en deux endroits, et continue sa progression vers l'océan dont elle n'est plus distante que de quelques centaines de métres.
Le front de la coulée principale, large d'une centaine de métres, pourrait atteindre la mer dans quelques heures si l'activité du Piton de la Fournaise se maintient. Deux autres bras de coulées situées plus au sud, ne progressent que lentement.
Des barrages sont disposés à bonne distance des coulées

, afin d'essayer de contenir la foule nombreuse venue pour admirer le spectacle.
L'enclos, interdit au public depuis la veille de l'éruption, serait réouvert dés demain dans sa partie haute, afin de permettre l'accés au sentier faisant le tour des cratéres Bory et Dolomieu.
La lave présente des caractéristiques inhabituelles, qui la différencient nettement des coulées en graton de ces dernieres années. Il s'agit d'une lave cordée, assez fluide, trés lisse, de couleur argent, épaisse de quelques dizaines de centimétres sur le front, trés semblable à celle qui est habituellement observée lors des éruptions des volcans hawaïens.

Maj du 27/08/2004: la lave se déverse dans l'océan depuis 48 heures

l'éruption d'août 2004 atteint la mer

Maj du 01/09/2004: une deuxiéme coulée atteint l'océan

L'activité du Piton de la Fournaise ne faiblit pas. Deux semaines aprés le début de l'éruption, une deuxiéme coulée a atteint l'océan. Située du côté de Saint Philippe, elle est visible dés l'arrivée dans les rampes du Grand Brûlé, du côté du Tremblet.

une deuxiéme coulée atteint la mer

En continuant quelques kilométres plus au sud, on parvient au barrage dressé par les forces de l'odre: arrêt obligatoire, stationnement sur le bord de la route, et aprés une marche d'environ 1 km, on atteint enfin la deuxiéme coulée. Il s'agit d'un long ruban, assez lisse, trés sombre avec des reflets argentés, s'étalant en travers de la RN2 sur une largeur d'environ 200 métres pour une hauteur de quelques métres, parcouru en son milieu par un véritable torrent de lave trés fluide qui dévale à une étonnante vitesse les flancs du volcan et se deverse quelques centaines de métres plus bas dans l'océan, formant un gigantesque nuage de vapeur.
La chaleur qui se dégage encore aux abords immédiats de la coulée, les odeurs de brûlé et de soufre, les craquements de la végétation qui se consume et disparait, les explosions que l'on perçoit parfois au loin, l'immense panache de vapeur qui se dégage au dessus des têtes ... c'est vraiment un spectacle grandiose.

une deuxiéme coulée atteint la mer

Maj du 04/09/2004: fin de l'éruption
Aprés 21 jours d'une spectaculaire activité, l'éruption s'est achevée le 02/04/2004 à 19h15 précise.

Maj du 25/09/2004
L'éruption ne s'est en fait jamais réellement interrompue, tout au plus a-t-elle connue une bréve accalmie le 04 septembre. Depuis lors, l'activité reste faible mais stable et entre aujourd'hui dans sa 7° semaine. Des coulées sont parfois visibles sur les hauteurs du flanc est du volcan lorsque la météo le permet.

Fin de l'éruption
Cette éruption, débutée le 13/08/04, a pendant 2 mois été marquée par des événements spectaculaires, avant de s'achever dans la plus grande discrétion le 25/10/04.

Plus d'informations sur la coulée du 13/08/2004
Page mise à jour le 26/07/2005 à 19:21:00 | Temps de génération de cette page: 0.02679 secondes | Sitemap