A voir

Sur ce site

Infos cyclones
Annuaire de liens
Piége à spams
Grand Raid 2010
Chikungunya

Avertissement

Les informations présentes sur ce site sont fournies en l'état, sans garantie d'aucune sorte, et ne vous confèrent aucun droit. Vous assumez tous les risques liés à leurs utilisations.
Reproduction interdite sans l'autorisation expresse de l'auteur (hormis une brève citation en précisant la source).

Blog Océan Indien

Barijaona
Andrew (en)
to be continued ...

A savoir

Moteur de recherche interne
Changer l'apparence de ce site
Syndication de contenu
LSZ Agregateur
Plan du site (sitemap)
FAQ LSZ Blog
Me contacter

A propos

Qu'est-ce que ce weblog ?

Un flux d'octets en provenance de la France australe, organisés chronologiquement en une collection d'observations, de réflexions, de liens en rapport avec mes centres d'intêrets. (About)

Saint Pierre, La Réunion GeoURL

Contacter l'auteur

Toutes les remarques, commentaires, critiques, suggestions seront trés appréciés.

Disclaimer

Les imprudents qui envisageraient de s'intéresser au code HTML de ce site sont invités à lire préalablement cette mise en garde.

Archives

Avril 2017
<< | < | > | >>

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
           

Selection

Fil RSS XML

Le bouton rouge ci-dessus est un lien vers un fil RSS. Si vous ignorez de quoi il s'agit, lisez cette explication
Vous lisez "Chikungunya: une arbovirose d'actualité à la Réunion ", un article publié le 09/10/2005 à 08:57 sur LSZ Blog

Dimanche 9 Octobre 2005

Chikungunya: une arbovirose d'actualité à la Réunion - LSZ

female Aedes aegypti feeding on a human

Femelle d'Aedes aegypti se nourrissant sur un homme
(Image courtesy of Centers for Disease Control Public Health Image Library)

On attendait la dengue, c'est finalement une autre arbovirose (c'est à dire une virose transmise par des arthropodes hématophages) qui sévit depuis plusieurs mois à la Réunion: la chikungunya.
Cette maladie sévit sur le mode endémique, avec de grandes épidémies en Afrique subsaharienne (Sénégal, 1996 et 1997 ; RDC, 1999-2000), en Asie du sud-est, et dans le sous-continent indien.
Début 2005, une épidémie apparait aux Comores, s'étendant progressivement aux autres iles du sud-ouest de l'Océan Indien (Ile Maurice, Mayotte et à La Réunion). A La Réunion, entre le 28 mars et le 19 septembre 2005, 3631 cas de Chikugunya sont identifiés, dont 980 sont confirmés biologiquement. L'épidémie atteint son apogée dans la semaine du 9 au 15 mai 2005, puis diminue à partir du mois de juillet. Les autorités sanitaires comptaient alors beaucoup sur la baisse des températures au cours de l'hiver austral pour voir s'interrompre la transmission du virus. Il n'en a rien été, le nombre de nouveaux cas reste stable depuis la mi-juillet, et tout le monde redoute une flambée de l'épidémie avec le retour des beaux jours, favorables à la prolifération des moustiques vecteurs de cette maladie.

lire la suite ...
Page mise à jour le 26/07/2005 à 19:21:00 | Temps de génération de cette page: 0.03983 secondes | Sitemap